Le burger, sandwich fétiche des américains, se taille une part de plus en plus grande en France. Auparavant associé à la malbouffe, il se diversifie de plus en plus et se voit servi non plus uniquement dans les enseignes de restauration rapide mais également dans les restaurants traditionnels et autres food-trucks. La vente de burgers ayant augmenté de 40% en deux ans, il devient une des principales sources de revenu pour les restaurateurs. Les leaders en terme de vente restent toutefois les deux géants McDonald’s et Quick.

Les deux géants de la restauration rapide ont vendu à eux deux 655 millions de burgers, contre 247 millions pour le service à table. Les chiffres parlent d’eux mêmes. «En 2000, on comptait un burger vendu pour neuf sandwichs ; en 2007, un pour sept et en 2013, un pour deux», explique Bernard Boutboul, directeur général de Gira Conseil. Selon l’institut, 75% des 110 000 restaurants traditionnels français affichent au moins un burger sur leur carte.

hamburger_statistiques

source : LesEchos.fr

Ecrit par Kevin

Passionné par l'actualité des métiers de la restauration, je partage avec vous mes découvertes via différents blogs.

emploi hôtellerie restauration